Communiqués de presse

TFI International communique ses résultats du premier trimestre 2018

  • Hausse de plus du triple du bénéfice par action dilué (« BPA dilué ») par rapport au premier trimestre de 2017, pour s’établir à 0,53 $
  • Bénéfice par action dilué ajusté1 en hausse de 60 % par rapport à la période correspondante de l’exercice précédent, pour s’établir à 0,56 $
  • Bénéfice opérationnel en hausse de 56 % par rapport au trimestre de l’exercice précédent pour atteindre les 65,9 M$; augmentation de près du double de la marge d’exploitation dans le secteur du transport de lots complets
  • Nouveau secteur opérationnel, logistique et dernier kilomètre, qui enrichit le plus important secteur des activités allégées en actifs de TFI
  • Nouvelles communications de l’information financière et opérationnelle pour les services de transport de lots complets américains afin de faciliter la comparaison avec les pairs aux États-Unis

Montréal, Québec, 25 avril 2018 – TFI International Inc. (TSX : TFII; OTCQX : TFIFF), un chef de file nord-américain du secteur du transport et de la logistique, a communiqué aujourd’hui ses résultats pour le premier trimestre clos le 31 mars 2018.

« Les bénéfices ont augmenté de manière substantielle dans nos quatre secteurs isolables, mais encore plus dans celui du transport de lots complets », a déclaré Alain Bédard, président du conseil, président et chef de la direction. « Nous avons également amélioré notre transparence avec la création du secteur opérationnel logistique et dernier kilomètre, qui est désormais le deuxième secteur en importance pour les revenus. Ce segment du marché croît rapidement; or, nous sommes en bonne position pour y offrir nos services et nous sommes convaincus que cette nouvelle segmentation explique mieux notre progression en cours. »

FAITS SAILLANTS FINANCIERS
(EN MILLIONS DE DOLLARS, SAUF LES DONNÉES PAR ACTION)
TRIMESTRES CLOS LES 31 MARS
2018 2017
Total des revenus 1 196,5 1 204,1
Revenus avant la surcharge de carburant 1 061,6 1 091,5
BAIIA ajusté1 129,0 109,5
Bénéfice opérationnel 65,9 42,1
Flux de trésorerie nets liés aux activités opérationnelles des activités poursuivies 57,8 50,3
Bénéfice net ajusté1 50,8 32,9
BPA ajusté – dilué1 ($) 0,56 0,35
Bénéfice net 48,2 14,1
BPA – dilué ($) 0,53 0,15
Moyenne pondérée du nombre d’actions (en milliers) 88 950 91 609


1 Cette mesure n’est pas conforme aux IFRS. Veuillez vous reporter à la rubrique « Mesures financières non conformes aux IFRS » ci-après pour
obtenir un rapprochement.

RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE
Le total des revenus de 1,20 G$ est stable comparativement à celui de la période correspondante de l’exercice précédent. Déduction faite de la surcharge de carburant, les revenus de 1,06 G$ sont comparables à ceux du trimestre de l’exercice précédent de 1,09 G$. La légère baisse est attribuable à l’incidence négative du taux de change de 22,0 M$, ainsi qu’aux mesures prises par la Société pour générer des revenus de façon rentable et se départir des activités qui ne satisfont pas à ses exigences en matière de rendement.

Le bénéfice opérationnel a augmenté de 56 % pour s’établir à 65,9 M$, comparativement à 42,1 M$ au trimestre de l’exercice précédent, hausse attribuable à la solidité de l’exécution dans l’ensemble de l’entreprise, ainsi qu’à une meilleure qualité du fret et à l’amélioration de l’efficacité du réseau dans nos services de transport de lots complets américains.

Le bénéfice net s’est établi à 48,2 M$, ou 0,53 $ par action diluée, comparativement à 14,1 M$, ou 0,15 $ par action diluée, il y a un an. Le bénéfice net ajusté, qui ne tient pas compte de l’incidence après impôt de l’amortissement des immobilisations incorporelles liées aux acquisitions d’entreprises, des variations nettes de la juste valeur des instruments dérivés, du montant net du profit ou de la perte de change, du profit ou de la perte sur la vente de propriété et de la dépréciation des immobilisations incorporelles, a atteint 50,8 M$, par rapport à 32,9 M$, au trimestre correspondant du dernier exercice.

RÉSULTATS SECTORIELS

(EN MILLIONS DE DOLLARS) TRIMESTRES CLOS LES 31 MARS
2018 2017
$ $
Revenus1
    Livraison de colis et courrier 142,4 145,6
    Transport de lots brisés 203,6 224,6
    Transport de lots complets 490,7 489,7
    Logistique et dernier kilomètre 236,6 245,6
    Éliminations (11,6) (14,0)
Total 1 061,6 1 091,5
   
$ % des revenus1 $ % des revenus1
Bénéfice opérationnel (perte opérationnelle)
    Livraison de colis et courrier 20,6 14,5% 15,7 10,8%
    Transport de lots brisés 9,5 4,7% 9,1 4,0%
    Transport de lots complets 29,0 5,9% 14,8 3,0%
    Logistique et dernier kilomètre 15,0 6,3% 12,3 5,0%
    Siège social (8,3) (9,7)
Total 65,9 6,2% 42,1 3,9%

Note : Les chiffres étant arrondis, les totaux peuvent différer légèrement de la somme.
1 Revenus avant la surcharge de carburant.

FLUX DE TRÉSORERIE ET SITUATION FINANCIÈRE
Le flux de trésorerie net lié aux activités opérationnelles des activités poursuivies s’est établi à 57,8 M$, en hausse de 15 %, par rapport à 50,3 M$ pour le trimestre de l’exercice précédent. La Société a versé 54,3 M$ aux actionnaires, dont 18,7 M$ en dividendes et 35,6 M$ par l’intermédiaire de rachat d’actions. Le ratio dette à long terme-capitaux propres de TFI International s’établissait à 1,05 au 31 mars 2018, légèrement en baisse par rapport à 1,06 à la fin de 2017.

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE
TFI International tiendra une conférence téléphonique le mercredi 25 avril 2018 à 17 h (HE) pour parler de ces résultats. Les parties intéressées peuvent accéder à la conférence téléphonique en composant le 1 877 223-4471. Il sera également possible d’écouter un enregistrement de la conférence jusqu’à minuit, le 8 mai 2018, en composant le 1 800 585-8367 ou le 416 621-4642 et en entrant le code d’accès 4491928.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS
Exception faite des renseignements historiques, le présent communiqué peut comprendre des informations et des déclarations de nature prospective concernant la performance future de TFI International. Ces déclarations sont établies à partir d’hypothèses, d’incertitudes ainsi que des meilleures évaluations possible de la direction en ce qui a trait aux événements futurs. Ces facteurs peuvent inclure, sans toutefois s’y limiter, les fluctuations des résultats trimestriels, l’évolution de la demande de la clientèle à l’égard des produits et services de TFI International, l’incidence des tensions exercées sur les prix par les concurrents, de même que les tendances générales du marché et les changements d’ordre économique. En conséquence, le lecteur est prévenu que les résultats réels pourraient différer des résultats prévus.

MESURES FINANCIÈRES NON CONFORMES AUX IFRS
Le présent communiqué contient des renvois à certaines mesures financières non conformes aux IFRS qui sont décrites cidessous. Ces mesures non conformes aux IFRS n’ont pas de signification normalisée en vertu des Normes internationales d’informations financières (« IFRS ») et elles ne peuvent donc pas être comparées à des mesures semblables présentées par d’autres sociétés. Par conséquent, ces mesures ne doivent pas être considérées de manière isolée, et doivent être considérées comme un complément aux mesures de la performance financière conformes aux IFRS. Elles ne peuvent pas les remplacer ni être considérées comme supérieures. Les termes et définitions des mesures non conformes aux IFRS utilisés dans le présent communiqué et le rapprochement de chacune de ces mesures avec les mesures IFRS les plus directement comparables sont fournis ci-dessous.

BAIIA ajusté
Le BAIIA ajusté représente le bénéfice net ou la perte nette avant les produits financiers et charges financières, la charge (recouvrement) d’impôt sur le résultat, l’amortissement, le profit ou la perte sur la vente de terrains et bâtiments et d’actifs détenus en vue de la vente et la charge de dépréciation des immobilisations incorporelles. La direction est d’avis que le BAIIA ajusté est une mesure complémentaire utile. Le BAIIA ajusté est présenté afin d’aider à déterminer la capacité de la Société à dégager des flux de trésorerie de son exploitation.

BAIIA AJUSTÉ
(NON AUDITÉ, EN MILLIONS DE DOLLARS)
TRIMESTRES CLOS LES 31 MARS
2018 2017
Bénéfice net 48,2 14,1
Charges financières, montant net 13,9 15,4
Charge (recouvrement) d’impôt sur le résultat 13,3 (0,5)
Amortissement des immobilisations corporelles 47,4 52,3
Amortissement des immobilisations incorporelles 15,8 15,1
Profit sur la vente de terrains et bâtiments et d’actifs détenus en vue de la vente (9,5) (0,0)
Dépréciation des immobilisations incorporelles 13,2
BAIIA ajusté 129,0 109,5

Note : Les chiffres étant arrondis, les totaux peuvent différer légèrement de la somme.

Bénéfice net ajusté et bénéfice ajusté par action, de base ou dilué
Le bénéfice net ajusté est calculé comme le bénéfice net ou la perte nette, exclusion faite de l’amortissement des immobilisations incorporelles en lien avec les acquisitions d’entreprises, des variations nettes de la juste valeur des instruments dérivés, du montant net du gain ou de la perte de change, du profit ou de la perte sur la vente de terrains et de bâtiments et d’actifs détenus en vue de la vente, et de la dépréciation des immobilisations incorporelles, après impôt. Le bénéfice ajusté par action, de base ou dilué, est le bénéfice net ajusté, divisé par le nombre moyen pondéré d’actions ordinaires, de base ou dilué. La Société présente un bénéfice net ajusté et un bénéfice par action ajusté pour mesurer son rendement d’une période à l’autre, sans les variations liées aux éléments décrits ci-dessus. La Société ne tient pas compte de ces éléments, car ils ont une incidence sur la comparabilité de ses résultats financiers et pourraient éventuellement fausser l’analyse des tendances de la performance de ses activités. Le fait de ne pas tenir compte de ces éléments ne laisse pas entendre qu’ils sont nécessairement non récurrents.

BÉNÉFICE NET AJUSTÉ
(NON AUDITÉ, EN MILLIONS DE DOLLARS, SAUF LES DONNÉES PAR ACTION)
TRIMESTRES CLOS LES 31 MARS
2018 2017
Bénéfice net 48,2 14,1
Amortissement des immobilisations incorporelles en lien avec les acquisitions d’entreprises, après impôt 11,2 9,3
Variation nette de la juste valeur des instruments dérivés, après impôt (0,1) (0,4)
(Profit) perte de change, montant net, après impôt (0,2) 1,1
(Profit) perte sur la vente de terrains et de bâtiments et d’actifs détenus en vue de la vente, après impôt (8,2) 0,1
Dépréciation des immobilisations incorporelles, après impôt 8,7
Bénéfice net ajusté 50,8 32,9
Bénéfice ajusté par action– de base 0,57 0,36
Bénéfice ajusté par action – dilué 0,56 0,35

Note : Les chiffres étant arrondis, les totaux peuvent différer légèrement de la somme.

Retour vers les communiqués de presse